Bannière page d'accueil

Navigation

Reconstruire une maison après un incendie

Reconstruire une maison après un incendie

Reconstruire une maison après un incendie

Reconstruire une maison après un incendie
(Photo de couverture d'illustration)

L'incendie est sans doutes l'un des sinistres les plus ravageurs pour une maison. Entre le moment ou il se déclare et le moment ou il est maîtrisé par les pompiers, c'est une course contre la montre infernale qui commence ou chaque seconde compte. On ne pourra jamais empêcher un incendie de se propager. Malheureusement une maison qui a commencée à brûler est condamner à brûler. Les deux facteurs qui en découlent sont la vitesse d'intervention des pompiers et le sans-froid du maître des lieux.

Dans le cadre de l'exemple ci-dessous nous vous présentons la reconstruction d'une ancienne maison située à Chartres, en Eure-et-Loir, convertie en ERP (établissement recevant du public) en bauge ayant subie un incendie. L'une des premières question que l'on peut se poser est : faut-il démolir complètement la maison ?

état initial avant travaux

Le renforcement de la structure

chainage horizontal sur murs en bauge

La question posée en introduction est légitime. En l’occurrence dans l'exemple qui va suivre, il s'agit d'une maison en bauge, toutefois dans le cadre d'une maison maçonnée en parpaing, ou en brique, la chaleur produite peut atteindre les 1200 degrés. Ça n'est que la vitesse d'intervention et de maîtrise de l'incendie qui permet de savoir si la structure est sauvable. En effet, lorsque l'incendie est trop important, les joints de maçonnerie vont avoir tendance à se désagréger rendant la structure complètement instable. Ça n'est plus une option, la démolition de la maison est alors nécessaire.

Lors de l'incendie de cette maison, nous n'avons pas été confronté à ce problème, puisque les deux pignons se sont écroulés dans l'incendie. En effet, les températures du brasier étaient si importantes, que les joints de maçonnerie n'ont pas résisté à la chaleur. Après avoir constaté que les murs du bâtiment étaient encore sain, il était nécessaire de renforcer la structure avant de procéder à la reconstruction. C'est pourquoi nous avons exécuté un chaînage en béton armé avec coffrage en agglomérés en U 20 x 20 comprenant des armatures sur tout le périmètre du bâtiment. Une fois que le renforcement de la structure a été réalisé, nous pouvons procéder au remontage des pignons

Travaux de maçonnerie des pignons

La maçonnerie des pignons se fait de façon traditionnelle avec la fourniture et pose de bloc 20 x 20 x 50 cm 3 alvéoles en béton (agglos) creux hourdé au mortier bâtard pour grande surface. La maçonnerie des deux pignons permet de procéder à la pose d'une charpente qui sera façonnée directement sur le chantier. Toutefois une arase de pignons est réalisée avant les travaux de charpente.

Maçonnerie des pignons
Autre vue de la maçonnerie des pignons

Façonnage d'une charpente

La charpente est ici réalisée en sapin du Nord traité. Il s'agit d'une charpente traditionnelle à 45° comprenant 2 pans, une arbalétrière avec jambe de force, pannes, échantignoles et faitières, chevrons, poinçons et contre-fiches. Une fois le façonnage terminé doivent faire l'objet d'un traitement à l'aide d'un produit retardateur d'incendie afin de répondre aux normes relatives aux ERP coupe feu 1/2h. Ignifugeant de charpente utilisé XILIX 500 RF (Euroclasse BS1D0, équivalent M1)

Dans tous les cas, on ne pourra jamais empêcher du bois de brûler, la seule chose que l'on peut faire est retarder sa combustion si un incendie devait avoir lieu.

façonnage d'une charpente avec jambe de force

Mise en place d'un HPV et pose de la couverture

La première étape avant la réalisation du litelage consiste en la mise fourniture et mise en oeuvre d'un écran de sous-toiture HPV Radiant RF 180-AD, 180 g/m², HPV, R3 avec double adhésifs. Cet écran pare vapeur présente des performances élevées. Par la suite nous procédons à la réalisation du litelage pour une couverture en ardoise. Le litelage est réalisé avec la fourniture et pose de liteau 27 x 27 mm, en sapin de pays, pour couverture, compris traitement des bois, coupes, fixations et toutes sujétions de pose. Une fois la pose du HPV et du litelage réalisée, nous pouvons procéder à la fourniture et pose d'ardoise naturelle d'Espagne de 1er choix recouvrement 90 mm, ardoises de dimensions 27 x 16 cm.

Mise en place du film HPV et litelage

Isolation et doublage

Il s'agit d'un ERP, rappelons le, donc tout doit être mis afin de retarder au maximum la propagation d'un éventuel incendie qui pourrait intervenir à posteriori. Le choix des matériaux isolants doit être fait en adéquation avec la norme coupe feu ½ heure. Par conséquent nous nous sommes orientés vers des matériaux nu sans revêtement kraft qui rappelons le est inflammable. Nous avons choisi les matériaux de la marque Rockwool. Rockwool est une marqué spécialisée dans les isolants ayant une résistance au feu. C'est ce type d'isolant qui est utilisé dans les inserts en foyer fermé par exemple.

L'isolation du toit en cathédrale se fait avec système comprenant un pare-vapeur hygro-régulant avec adhésif assurant le jointoiement des lés du pare-vapeur et l'étanchéité au passage des conduits comme nous l'avons évoqué en amont. Un mastic assure l'étanchéité périphérique, œillets adhésifs pour le passage des gaines. Le premier isolant utilisé est une première couche en laine de roche Rockcomble (conductivité thermique 0.033 W/m.K) ép. 200 mm (R = 6.05) en première couche Acermi, Euroclasse 1, ne propage pas l'incendie. En deuxième couche a été utilisé un isolant revêtu nu sans Kraft Rockplus (conductivité thermique 2.25 W/m.K) ép. 75 mm (R = 2.30) en seconde couche, ossature de support de plafond avec fourrures et suspentes. Le choix stratégique du produit Rockplus réside dans le fait qu'il est incombustible, Acermi Euroclasse A1.

Le doublage a été réalisé à l'aide de plaques de BA13 de type Archi, placoflame ignifugé, Acermi Euroclasse A2-S1. Nous ne détaillerons pas les travaux de finition ainsi que la pose des gouttières. Nous avons volontairement souhaité détailler la mise aux normes coupe feu 1/2h d'un ERP.

Mise en place de l'isolant Rockwool Rockcomble et Rockplus
Doublage des murs et du toit

Conclusion

Ce qui doit brûler brûlera. Ce sera mon mot de conclusion. La seule chose que l'on puisse faire est de tout mettre en œuvre pour retarder la propagation d'un incendie afin de permettre aux équipes de pompier d'intervenir rapidement et de maîtriser l'incendie. Les dégâts en seront alors limités. C'est ce que nous avons fait dans le cadre de cette rénovation, ou tout a été mis en œuvre pour protéger les éléments combustibles (le bois de charpente notamment) et de créer une barrière contre le feu répondant aux normes coupe feu ½ heure.

Dans le cadre d'un incendie si vous ne pouvez pas le maîtriser, vous devez penser à vous mettre à l'abri vous et les personnes qui sont présentes dans le bâtiment. Le matériel n'est que du matériel et même si les souvenirs physiques partent en fumée, ils resteront dans votre mémoire, il est important de rester responsable face à ces situations dramatiques. Fort heureusement les assurances n'ont pas de mal à prendre leurs responsabilités face à ce type de sinistre.

Bâtiment fini
Moyenne : NAN/5 0 (0 note)
logo SP-Batiment

Stan Piotrowski

Je suis gérant de la SAS SP-BATIMENT. A travers les nombreux articles publiés sur le blog de notre site, je vous partage mon expertise à travers mon expérience et mes conseils. Je répond volontairement à toutes vos questions. Pour ce faire utilisez la section commentaire ci-dessous.

Commentaires sur cet article

Pas de commentaires publiés pour le moment... Soyez le premier à publier un commentaire


Publier un commentaire

Caractères restant : 500 caractères
  • Noter cet article :

Chauffage électrique ou au gaz ? Comparaison

ven. 01 oct.

Chauffage électrique ou au gaz ? Comparaison

Par Stan Piotrowski | Chartres, Eure-et-Loir | Dans ameliorations-energetiques

La conjecture économique actuelle fait que l'on est constamment en recherche d'économies. L'énergie est une des dépenses les plus importantes des ménages. Mais alors comment se chauffer de façon raisonnable sans endiguer votre budget ? 

Construire ou rénover une maison en zone inondable

dim. 26 juil.

Construire ou rénover une maison en zone inondable

Par Stan Piotrowski | Chartres, Eure-et-Loir | Dans renovations

L'appartenance à une zone inondée comporte plusieurs risques. Premièrement, si l'inondation est extrême, il y a des chances que la maison soit détruite et qu'elle affecte toutes les personnes qui y vivent? Si les gens ne quittent pas la maison, ils risquent de mourir? Cela s'est produit en France

Contact et devis gratuit

Devis Gratuit

Garantie Décennale

Travail Soigné

Délais Tenus

Informations

SP-Batiment est une SAS au capital de 8 000,00 €, enregistrée sous le numéro 84522136500024 au registre du commerce de Chartres.

Visites

  • Visistes journalières : 153
  • Visistes mensuelles : 1 878
  • Visites totales : 937 987
  • Visiteurs en ligne : 7

Informations de Contact

SAS SP-BATIMENT
50 Rue de Chanzy
28000 - Chartres

09 73 15 00 11
08 97 50 04 63