• Téléphone : 09 73 15 00 11 Lun. au sam. : 08h00 - 20h00 Fermé
Langues :
  
    
SP-Batiment : Construire l'avenir en restaurant le passé

Seniors : quel est l’intérêt d’adapter son logement ?

Pour conserver son train de vie et ses habitudes, beaucoup de personnes âgées souhaitent rester chez elles et vivre tranquillement à la maison. Cependant, lorsqu’on avance en âge, l’autonomie peut être affectée par les problématiques du vieillissement : pathologies, troubles de la mobilité, baisse de la vue… Afin d’optimiser au mieux la vie chez soi, il est important d’adapter et de bien aménager son domicile pour vivre en toute sécurité.

Différents aménagements pour plus de confort et de sécurité chez soi

Pour un meilleur confort et sécurité, l’adaptation du logement grâce aux nouvelles technologies et aménagements permettent au domicile d’être sécurisé au maximum et plus simple d’utilisation.

Adapter son domicile pour plus de sécurité

L’âge avançant, le risque de chutes augmente proportionnellement. Ces risques peuvent être liés à différentes composantes du domicile comme les escaliers, une douche difficile d’accès, un bain peu optimisé ou encore des marches dangereuses. On peut pallier à ces dangers avec des aménagements spécialisés. Si le logement est sur plusieurs niveaux, l’installation d’un monte-escalier permet aux usagers du domicile de se déplacer entre les étages en toute sérénité sans risque de chute. Pour quelques marches, la plateforme élévatrice permet aux personnes en fauteuil roulant notamment d’accéder au niveau supérieur sans difficultés. Il est également possible d’aménager un ascenseur de maison si le budget le permet. Autre pièce sensible de la maison : la salle de bain. Les douches sans marches et baignoires à portes permettent de faciliter l’accès à la toilette mais surtout de limiter les chutes à l’aide d’accessoires anti-dérapants. Tous ces équipements sont adaptables à tous les logements.

Des aménagements pour plus de confort

Grâce à la domotique, de nouveaux dispositifs peuvent être mis en place pour améliorer la vie à la maison. Ces aménagements touchent différents dispositifs permettant aux personnes âgées de minimiser les déplacements et ainsi de ménager les aînés le plus possible. Le remplacement des volets traditionnels par des volets électriques, l’installation de capteurs de déplacement pour allumer automatiquement la lumière sont des aménagements domotiques et ergonomiques simples qui rendent la vie à la maison plus économique en énergie. De la même manière, l’ajout de barres d’appui et mains courantes dans le domicile fluidifient les déplacements et limitent les chutes. Pour la cuisine et la salle de bain, la disposition de tapis anti-dérapants garantit une sécurité supplémentaire contre les glissades et les chutes. Pour un meilleur confort, l’aménagement de nouveaux espaces de rangement adaptés dans des lieux stratégiques permet de créer une organisation logique et facilite l’accès à tous les objets du quotidien. Enfin, des équipements tels que les fauteuils releveurs dans le salon par exemple, allient confort et pratique en garantissant à la personne âgée de s’asseoir et se relever sans risques ni difficultés. Les bracelets et colliers détecteurs de chutes équipés de boutons d’alerte sont également des dispositifs disponibles aux personnes âgées indispensables si besoin est. Pour mettre en place tous ces éléments, des ergothérapeutes sont à votre disposition pour vous aider dans vos démarches. De plus, de nombreuses aides des pouvoirs publics permettent à toutes les familles qui le souhaitent d’adapter un logement pour un senior sous conditions.

Adapter son logement quand on est sénior

Quel est le budget à prévoir? Quelles aides sont mises à disposition ?

Adapter son domicile avec de tels aménagements peut être assez onéreux. Selon les tailles et dispositions des différents logements, une baignoire à porte coûte entre 500 € et 2000 € alors qu’une douche sécurisée coûte entre 4000 € et 6000 €. Concernant les escaliers, les prix peuvent osciller de 3000 € à 14000 € selon le type d’escalier (escalier droit, tournant et extérieur par ordre croissant de prix). Cependant, ces coûts peuvent faire l’objet d’aides d’organismes et des pouvoirs publics. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), par exemple, permettent de réhabiliter et ainsi financer en partie l’aménagement de logements construits il y a plus de 15 ans sous conditions. Pour les personnes âgées de plus de 60 ans, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) peut attribuer une aide à hauteur du degré de perte d’autonomie évalué par la grille AGGIR. Certaines aides ne sont pas cumulables avec d’autres, notamment les aides en nature ou prestations de compensation du handicap par exemple. En revanche, l’État s’engage à proposer un crédit d’impôt à hauteur de 25% et à réduire la TVA dans le cas d’installation d’un équipement facilitant l’accessibilité au domicile.

Commentaires



Contactez-nous par mail à contact @ sp-batiment.com ou appelez-nous au 09 73 15 00 11

Nos conseillers sont formés pour répondre au mieux à vos attentes. Demandez votre devis gratuit aujourd'hui